« Les images ne sont pas l’illustration des textes » écrivit Charles Dugas dans les années 1950. Ainsi la notion d’illustration implique la confrontation du texte et de l’image. Elle peut être la transcription visuelle du texte, mais elle en oriente le discours. Car l'image n'est pas impartiale, même employée comme simple illustration. Dans le cadre de cette enquête, la question de l'illustration intervient dans le domaine pratique de la publication (copyright, coût, etc.). Mais les chercheurs se posent aussi la question de la nécessité et de la fonction de l'illustration. Dans leurs propos, l'illustration pose problème quand elle est employée en tant que preuve, car elle est toujours partielle et souvent partiale. De plus, son pouvoir attractif ne peut être nié, que ce soit dans le cadre d'un cours face à des étudiants ou dans un ouvrage.

I. Le problème pratique du copyright et du coût des illustrations

 La question pratique de l'emploi d'illustrations dans les publication pose un problème à la fois par rapport au coût d'impression mais aussi pour obtenir l'autorisation de publier l'image. Les nouvelles technologies permettent l'accès à des illustrations qui dépassent les moyens financiers de tous les éditeurs papiers. Il peut alors être intéressant de marier les deux médiums.

2. Les utilisations de l’image illustrative.

 Parmi les fonctions de l’image, l’une d’entre elle est l’illustration. Elle est présente dans les ouvrages destinées au grand public ou dans les manuels scolaires ce qui semble tout à fait justifié pour les chercheurs. Dans le cadre scolaire, le lien entre le texte et l’image permet l’apprentissage. Car l’image a un fort potentiel attractif. L'illustration apparaît aussi comme inévitable pour présenter les travaux scientifiques selon Mary Beard. Parfois même, comme le suggère Jas Elsner, on peut envisager de modifier l'image pour mieux illustrer un argument. Dans certaines publications, l’image est dépourvue d’analyses. François Lissarrague s’oppose à cette pratique mais admet qu'elle est parfois inévitable. Les images peuvent illustrer un texte mais sans analyse visuelle, l’image étant alors un accessoire au service du texte.

3. Les autres fonctions de l’image illustrative

 En revanche, plusieurs chercheurs s'opposent à ce principe illustratif de l'image. Pour eux, les images sont plus que des illustrations. Ils mentionnent la pratique des historiens qui consiste à utiliser des images comme de simple illustration, afin de rendre un texte plus attractif, l’image n’ayant alors pas de véritable intérêt scientifique. Ses spécificités ne sont pas prises en considération. Les iconographes renoncent à l’utilisation de l’illustration. Afin de justifier le caractère scientifique, l’image doit faire l’objet d’une documentation.  

Selon Paul Cartledge, l'image peut être utilisée comme une illustration, si elle sert un discours sur ce que l'image peut ou doit signifier. Il suggère alors de la considérer à l'égal d'un texte.

Commentaires (0)

Les commentaires sur ce sujet ne sont plus acceptés.
logo de l'université de Tours

Université de Tours - 60 rue du Plat d'Etain - 37020 Tours cedex 1