La ville de Rome, située au centre-ouest de la péninsule italienne a connu plus de vingt-huit siècles d’histoire depuis sa création en 753 av. J.-C. Reconnue pour son histoire antique, autant que contemporaine elle est souvent surnommée la « Ville éternelle ». Cette appellation, provenant du latin urbs aeterna démontre son influence, sa pérennité ainsi que sa grandeur. Elle demeure immortelle grâce à ses vestiges, son plan urbain, ou ses œuvres de l’Antiquité. Son histoire, ses institutions, sa culture participent également à l’idée que Rome est une ville éternelle. Nous observerons de quelles manières la ville de Rome a influencé les spécialistes de l’image antique. La ville de Rome est emblématique dans la formation des chercheurs en histoire, histoire de l’art et archéologie. Les diverses écoles, comme l’École française de Rome, font partie du parcours traditionnel de ces derniers. C’est également au sein de cette ville que les interviewés ont pu se former à l’image. Parcourir une ville, qui possède des ruines antiques, ainsi que des œuvres majeures et capitales de l’humanité permettent aux chercheurs de se former, pour en proposer par la suite une étude. Enfin les spécialistes ont étudié les images romaines de diverses manières. Ces derniers ont ainsi étudié les images selon le contexte de création, la stylistique, ou encore les phénomènes d’acculturation.

1. Rome, ville de formation

L’enquête intitulée Pratiques de l’image antique a permis aux chercheurs de s’exprimer sur l’iconographie antique. Parmi les questions, la formation (les traditions académiques, les traditions nationales) des spécialistes de l’image est abordée. Pour une partie, la ville de Rome a participé à leur formation.

2. La formation à l'image in situ

Pour la plupart des spécialistes de l’image, apprendre à regarder les images demeure nécessaire pour leur compréhension. De fait, nombreux de ces derniers sont allés directement sur place pour découvrir les œuvres. Certains ont alors eu l’occasion de partir à Rome dans le cadre de leur formation.

3. L’étude des images romaines dans le champ des travaux iconographiques

Les spécialistes ont étudié les images romaines selon différentes méthodes pour comprendre, interpréter et lire ces images. Certains, comme Irene Bragantini, ou Gilles Sauron ont étudié les images romaines selon leur contexte d’origine, afin d’en donner une lecture. Irene Bragantini s’est également intéressée à l’étude stylistique des images romaines. Enfin, Pascale Linant de Bellefonds a étudié les interactions entre les images grecques et les images romaines, afin de comprendre les phénomènes d’acculturation.

Commentaires (0)

Les commentaires sur ce sujet ne sont plus acceptés.
logo de l'université de Tours

Université de Tours - 60 rue du Plat d'Etain - 37020 Tours cedex 1